Direction artistique

C’est aux Cabotins, qu’Alban Lebrun découvre le théâtre sous la direction de Sabine Delanoy entre 2001 et 2009. Au lycée, Il passe un baccalauréat littéraire option théâtre avec comme professeur Anne Bérélowitch dont l’enseignement lui confirme son désir de continuer dans cette voie. Mais après un bref passage à l’université , c’est vers la couture qu’il se tourne afin de devenir costumier. A partir de 2008 tout en poursuivant différentes formations dans ce domaine, il collabore avec plusieurs compagnies pour la conception et la réalisation de costumes. En septembre 2009 il signe ses deux premières créations de costumes : Antigone par Les Cabotins et Ce Jour-là par le Théâtre Aftaab au Théâtre du Soleil.

En 2012, Alban découvre les masques traditionnels roumains, c’est une révélation. Alban part se former sur place à cet artisanat. Sa démarche consiste à explorer les possibilités offertes par ce type de masque « Carnavalesque » et de les adapter aux contraintes de la scène. Alban est initié au travail du jeu masqué par Patrick Pezin. En 2013 il participe avec Les Cabotins au festival International de masques Masqu’Alors! à St Camille au Québec. En juin 2016, une première exposition rassemble plus d’une soixantaine de masques dont il est le créateur, dans une galerie à Palaiseau.

En 2010, après le départ de Sabine Delanoy, avec un petit groupe d’anciens membres de l’association il prend le relais de la mise en scène et de la direction d’acteur pour les Cabotins. Il s’engage dans cette nouvelle responsabilité qui consiste à réunir, encourager, faire progresser un groupe, proposer des textes et des méthodes de travail, et finalement créer un spectacle. En décembre 2011, la troupe ainsi recomposée présente une première pièce : Les Pas Perdus de Denise Bonal. Puis d’autres spectacles se succèdent : Le Cercle de Craie Caucasien de Brecht, La Folle de Chaillot de Giraudoux, Choeur de papier… Mettant ses pas dans ceux de Sabine Delanoy, Alban Lebrun met un point d’honneur à renouveler à chaque spectacle le type de texte, le style de jeu et l’esthétique, pour que chaque création soit une aventure unique.

Fort de son expérience de direction d’acteur avec Les Cabotins, Alban Lebrun devient peu à peu professeur de théâtre dans différentes structures comme l’association Satellite, la maison de quartier Audiberti, et surtout le Théâtre du Tapis volant où il dispense à Gif-sur-Yvette, des cours pour des groupes amateurs aux âges variés (tout petits, enfants, ados, adultes). Avec ses cours et ses nombreux élèves, il s’attache à faire germer autant de vocations théâtrales.